ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fabuleux héritage: un village de la Sarthe reçoit 37 millions d'euros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Fabuleux héritage: un village de la Sarthe reçoit 37 millions d'euros   Sam 14 Juin - 13:18

Le petit village sarthois de Rouez-en-Champagne vient d'hériter de plus de 38 millions d'euros, mais va devoir, pour toucher ce pactole, se lancer dans un parcours d'obstacle qui apparente plus ce legs à une chasse au trésor qu'à un don du ciel.


"Précisez le bien, on n'aura pas un centime de plus en caisse à dépenser dans l'immédiat", tiennent à souligner les élus de Rouez-en-Champagne, au nord de la Sarthe, devant un parterre de journalistes et une cinquantaine d'habitants conviés à la présentation publique de l'héritage laissé à la commune par un homme fortuné.

Dans la salle des fêtes du petit village de 787 habitants, situé aux portes des Alpes mancelles, le maire Paul Mélot et son conseil municipal ont révélé solennellement jeudi matin la valeur totale de la succession: 38,542 millions d'euros, soit près de 50.000 euros par habitant, un pactole sur lequel ils avaient jusqu'alors préféré garder le secret.

Décédé en décembre dernier à 93 ans, Serge Le Grou, exploitant agricole originaire de la région devenu riche propriétaire terrien, avait prévu de longue date de léguer à Rouez-en-Champagne toute sa fortune, composée de biens immobiliers, d'exploitations agricoles, d'un haras situé dans le village, de chevaux de course, d'une forêt, et de divers comptes en banque.

"Il a commencé à en parler sérieusement après le décès de son épouse en 1998. A sa demande, nous avons même baptisé une rue du village du nom de sa femme", raconte le premier adjoint de la commune, François Drouin, précisant que "les discussions ont été longues et pas toujours simples".

"Exigeant" voire "caractériel", selon les témoignages, le donateur a demandé que le legs soit utilisé pour construire un foyer de 50 studios pour personnes âgées, destiné en priorité aux habitants de la région. Mais en raison des contraintes liées à la succession, ce projet ne pourra pas voir le jour avant plusieurs années.

Car si la commune a hérité directement de deux immeubles à Paris, de terres agricoles et de près de 3 millions d'euros de placements bancaires, elle ne pourra bénéficier dans un premier temps que du revenu des loyers, soit 1,15 million d'euros par an.

Sans même pouvoir en profiter, car elle a dû s'endetter pour payer 7,5 millions d'euros de frais de succession. "Nous avons fait un emprunt de 4,7 millions d'euros sur 5 ans pour pouvoir les régler avant le 10 juin, sans quoi, nous perdions la totalité du legs. Pendant ces cinq ans, les rentes vont simplement couvrir nos annuités", explique le maire.

Reste qu'à terme, une fois récupéré la totalité de l'usufruit des biens de Serge Le Grou, Rouez-en-Champagne devrait pouvoir compter sur une rente annuelle de près de 2 millions d'euros, deux fois le budget actuel de ce petit village aux maisons couvertes d'ardoises qui ne compte que deux commerces.

"Pour nous, c'est comme une grosse entreprise qui s'intalle, ce qui nous arrive est bienvenu", se réjouit Paul Mélot, sans détailler les projets auxquels sa municipalité pourra songer dans quelques années.

Les habitants ont du mal à réaliser ce qui arrive au village. "Quand les chiffres seront écrits dans le journal on comprendra peut-être un peu mieux ce que ça représente", réagit Yvonne, la cinquantaine, en essayant de convertir la somme en anciens francs.

"S'ils peuvent baisser les impôts, ce serait déjà pas mal", commente une autre habitante qui ne veut pas donner son nom.

"Ils ne baisseront pas, ils n'augmenteront pas", rétorque un élu. Ce sont nos successeurs qui feront fructifier ce cadeau".

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fabuleux héritage: un village de la Sarthe reçoit 37 millions d'euros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Of The Pharoahs (1973)
» Live At The Village Vanguard Again! (1967)
» Bill Evans trio at the Village Vanguard 25.06.1961
» village tipis
» C'est le fête au village mec le 21/06 à Béziers (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Insolites-
Sauter vers: