ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sept ans de malheur pour le musée Pompidou ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Sept ans de malheur pour le musée Pompidou ?   Sam 17 Mai - 12:22

Une oeuvre de l'artiste Corey McCorkle s'est décrochée et brisée au sol. Il ne s'agissait pas de verre mais de plexiglas. Mais la nouvelle est malvenue pour le musée...
Le Centre Pompidou avait déjà été confronté en septembre 2006 au bris de deux oeuvres de l'exposition Los Angeles - 1955-1985. Il s'était alors engagé à de nouvelles mesures de qualité.


On ignore pourquoi, on ignore dans quelles conditions... Mais le fait est qu'une oeuvre de l'artiste contemporain américain Corey McCorkle, présentée dans le cadre de l'exposition Traces du Sacré actuellement en cours au Centre Georges Pompidou à Paris, est bel et bien tombée au sol.

L'oeuvre, une sorte de tour en spirale faite de plexiglas de 1,82 m de haut, datée de 2006, qui était accrochée par son sommet, s'est décrochée mardi. L'artiste, âgé de 39 ans, a été prévenu. Le président du Centre Pompidou Alain Seban lui a "présenté ses regrets et ses excuses". Alors qu'une enquête est ouverte, le communiqué du musée, affichant, dans une démonstration d'humour involontaire, "sa volonté de transparence" sur la casse du précieux objet de plexiglas, indique que l'oeuvre s'est brisée "en deux morceaux et un éclat".

Il est vrai que le Centre Pompidou avait déjà été confronté en septembre 2006 au bris de deux oeuvres contemporaines faisant partie de l'exposition Los Angeles - 1955-1985. Il s'était alors engagé à de nouvelles mesures de qualité et à jouer la transparence en publiant les incidents graves quand ils surviennent. Fontaine, un urinoir de Marcel Duchamp, avait également été dégradé lors de l'exposition Dada en janvier 2006, mais il s'agissait alors d'une intention volontaire d'un autoproclamé "artiste post-Dada" qui avait ébréché la pièce à coup de marteau.

D'où cette volonté de "transparence" du Centre Pompidou... Après le bris de l'oeuvre de Corey McCorkle, le musée a ainsi fait savoir que le dispositif d'accroche avait fait l'objet de "contrôles techniques préalables rigoureux", validé par le bureau Véritas, organisme de contrôle indépendant. Il était conçu pour supporter une charge maximale utile de 160 kg alors que le poids de l'oeuvre n'était que de 14 kg, selon le centre.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sept ans de malheur pour le musée Pompidou ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels cordes pour ma Framus parlor !
» [Paroles] Bonheur de Malheur
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» caisse pour guitare type parlor /oahu et 0 size 00 et 000

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Insolites-
Sauter vers: