ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vitesse - Des nouveaux radars au coeur de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Vitesse - Des nouveaux radars au coeur de Paris   Jeu 15 Mai - 20:27

Alors que sur le périphérique parisien, cerné par les radars, le nombre d'excès de vitesse chute, il explose dans les rues de la capitale où 4 nouveaux radars seront implantés d'ici la fin de l'année.
La préfecture de police entend par ailleurs accentuer la traque contre les motards.


Les Parisiens roulent trop vite ! Selon les chiffres publiés jeudi par la préfecture de police de Paris, les 16 radars de la capitale et de son périphérique (11fixes et 5 mobiles) ont flashé à 249 000 reprises au cours des quatre premiers mois de l'année. C'est 29% de plus par rapport à l'an passé ! Une hausse impressionnante, en bonne partie imputable aux radars mobiles qui traquent les fous du volant sur les axes les plus accidentogènes de la capitale.

Une chasse aux "automobilistes inconscients" qui va aller en s'intensifiant, notamment dans les rues de la capitale où les infractions explosent alors qu'elles ont considérablement diminué sur le périphérique parisien, où les radars sont déjà présents en masse. "Au cours des quatre derniers mois, si le nombre de flash a fortement augmenté dans Paris intra-muros, on a enregistré une baisse de 40% du nombre d'infractions sur le périphérique, explique à LCI.fr Roland Maucourant, responsable de la sécurité routière à la préfecture de police de Paris. Et dans le même temps, précise-t-il, les accidents ont chuté de 20%, preuve que la vitesse est un facteur d'accident certain".

Pour la préfecture, les choses sont donc claires : si on roule moins vite, il y a moins d'accident, et il n'y a que la peur de la sanction qui fait changer le comportement des gens. Et de fournir une autre illustration avec le cas des Champs-Elysées : "Avant de mettre un radar mobile sur cette avenue, nous avons fait des mesures qui ont montré que 80% des usagers dépassaient la vitesse de 50km/h. Depuis l'installation du radar, ils ne sont plus que 10%".

Conséquence, d'ici la fin de l'année, quatre radars fixes supplémentaires seront implantés dans Paris intra-muros, en plus des trois radars fixe et des cinq radars mobiles existants. Le premier sera installé boulevard Ney dans le 18e, le second avenue d'Italie dans le 13e, les deux autres quai de l'Hôtel de Ville et voie Georges Pompidou dans le 4e.

Par ailleurs, trois radars supplémentaires seront installés sur le périphérique (portes de Vincennes, D'Ivry et Dauphine), en plus des huit déjà existants. "On veut que les gens ralentissent. "La vitesse a baissé de 10 km/h au cours des cinq dernières années, mais il faut aller plus loin car, à Paris, elle reste la première cause des accidents", insiste Roland Maucourant.

D'après les chiffres de la préfecture, parmi les 16 radars parisiens, la palme du meilleur "flasheur" revient au boîtier installé à hauteur de la porte de Passy. Avec 4877 flashs pour le seul mois d'avril, il a produit le double de ce que produisent les autres. Les deux autres radars qui décrochent une place sur le podium sont ceux du cours Albert Ier (VIIIe) et celui du quai de Bercy (12e). "A ces deux endroits les axes sont larges et les automobilistes considèrent que cela les autorise à rouler plus vite, ce qui est une grave erreur", commente Roland Maucourant.

A Bercy, la hausse du nombre d'infraction s'explique également par la réduction récente de la vitesse de 70 à 50 km/h sur les berges. "Il faut encore que les gens s'habituent à ce changement, mais nous nous sommes rendus compte que cela permettait au trafic de s'écouler plus facilement. Et à cette vitesse, les phénomènes d'accordéon se réduisent, ce qui réduit, aussi, le nombre d'accidents".

La préfecture a par ailleurs l'intention de s'attaquer plus sérieusement aux deux-roues à moteur. "Certains essaient de passer au travers des flashs en rendant leurs plaques illisibles. Nous les verbaliserons de plus en plus au vol", explique-t-on. Pour justifier ce durcissement la PP se contente de fournir quelques chiffres éloquents. Le nombre de victimes de deux roues est passé de 4000 en 2004 à 5280 en 2007. En 2007, 994 deux roues à moteurs se sont accidentés tout seul en raison d'une vitesse trop élevée par rapport aux conditions de circulation. "On n'est pas là pour creuser la tombe des usagers imprudents, nous ferons tout pour qu'il y ait moins de victimes", prévient Roland Maucourant.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vitesse - Des nouveaux radars au coeur de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention : nouveaux radars
» DisneyLand Resort Paris: Nouvelles attractions courant été 2010.
» 11 Mai 2008 - Doooooom Over Paris
» [Disneyland Paris] Recrutement
» Accès au Parc depuis Paris / en train !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: