ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le "violeur aux chaussettes" face au juge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Le "violeur aux chaussettes" face au juge   Jeu 15 Mai - 13:11

Le procès de Lassana Coulibaly, accusé de neuf viols dans des conditions particulièrement sordides, s'est ouvert jeudi matin devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme.
Les victimes étaient agressées chez elles, pendant leur sommeil, ligotées à l'aide de câbles électriques, puis bâillonnées.


Surnommé le "violeur aux chaussettes" par les policiers, Lassana Coulibaly comparaît jusqu'au 23 mai pour neuf viols avec tortures et actes de barbarie ainsi que deux tentatives de viol et une agression sexuelle commis entre 2002 et 2005. L'accusé, âgé aujourd'hui de 27 ans, agissait principalement à Clermont-Ferrand, Paris et Montpellier. Son procès s'est ouvert jeudi matin ; il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le jeune homme mince, les cheveux ras et de taille moyenne, a pris place dans le box des accusés jeudi vers 9h30, encadré par des policiers du GIPN (Groupement d'intervention de la police nationale) aux visages cagoulés.

Dans la liste des faits qui lui sont reprochés, Lassana Coulibaly doit répondre d'un viol et une agression sexuelle à Montpellier en octobre 2002, de quatre viols et deux tentatives à Clermont-Ferrand en 2003 et 2005, de deux viols à Paris en 2004 et 2005, d'un viol à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, en 2004 et d'un viol à Vichy, dans l'Allier, en 2005.

Les viols dont il est accusé présentaient tous le même mode opératoire. Les victimes étaient agressées chez elles, pendant leur sommeil. Ligotées à l'aide de câbles électriques, elles étaient bâillonnées par leur agresseur, entré au petit matin dans leur appartement par une fenêtre laissée ouverte.

Lassana Coulibaly, qui a reconnu les faits, recouvrait ses mains avec des chaussettes ou des gants pour éviter de laisser des empreintes et menaçait souvent ses victimes avec un couteau. Il leur enfonçait une chaussette dans la bouche pour étouffer leurs cris. Il avait été mis en examen le 2 janvier 2006, alors qu'il était incarcéré à la maison d'arrêt de Seysses, en Haute-Garonne, pour tentative de vol et recel.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le "violeur aux chaussettes" face au juge   Sam 24 Mai - 12:18

Assises - 20 ans de prison pour le "violeur aux chaussettes"

Il a été reconnu coupable de viols sur neuf jeunes femmes entre 2002 et 2005.
L'avocat général avait requis une peine de 30 ans de réclusion assortie d'une période de sûreté de 20 ans.


A 27 ans, Lassana Coulibaly, surnommé "le violeur aux chaussettes", a été condamné vendredi à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Puy-de-Dôme, à Riom, pour le viol de neuf jeunes femmes. Une peine de 30 ans de réclusion assortie d'une période de sûreté de 20 ans avait été requise vendredi matin par l'avocat général Eric Mathais à l'encontre de l'accusé, qui encourait la réclusion criminelle à perpétuité pour viols avec actes de torture et de barbarie. "Je suis profondément navré pour tout le mal que je vous ai causé, j'aurais aimé pouvoir vous donner plus d'explications", a lancé à ses victimes le jeune homme, avant que la cour se retire pour délibérer. La cour, qui n'a pas retenu les actes de torture et barbarie, a prononcé une période de sûreté des deux tiers.

Lassana Coulibaly a reconnu avoir commis un viol et une agression sexuelle à Montpellier en octobre 2002, quatre viols et deux tentatives à Clermont-Ferrand en 2003 et 2005, deux viols à Paris en 2004 et 2005, un viol à Aulnay-sous-Bois en 2004 et un viol à Vichy en 2005. Mais il n'a pas fourni d'explications à ses actes.

Dans son réquisitoire, l'avocat général Eric Mathais a souligné sa "perversité évidente", sa "responsabilité pleine et entière" et sa "dangerosité extrême". "Au total, sur les douze victimes, ça a duré 42 heures au cours desquelles des violences multiples ont été commises", a souligné le magistrat en détaillant les agressions qui obéissaient toutes au même mode opératoire. Lassana Coulibaly pénétrait chez ses victimes au petit matin par une fenêtre ouverte, enfonçait une chaussette dans leur bouche pour les faire taire, les ligotait avec des fils électriques et mettait une taie d'oreiller sur leur visage. Il les violait, les menaçait d'un couteau et restait souvent plusieurs heures sur place.

"Vous n'avez pas été capable de montrer une véritable compassion pour les victimes, au-delà des phrases stéréotypées, à cette audience", a regretté l'avocat général, en soulignant "la personnalité ambivalente" de l'accusé. "Il savait être doux, attentif avec les femmes, plutôt inhibé et pourtant c'est le même Coulibaly qui a imposé des sévices cruels à douze femmes", a affirmé Eric Mathais. "En France, pour faire trente ans, il faut avoir tué", a plaidé l'avocate de Lassana Coulibaly, Me Yaël Scemama, estimant que les actes de torture et barbarie n'étaient pas constitués. "Il a ligoté, il a bâillonné, il est resté longtemps au domicile de ses victimes, mais cela ne peut pas être envisagé en soi comme des actes de torture et de barbarie."

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le "violeur aux chaussettes" face au juge   Sam 24 Mai - 12:19

Pfff c'est vrai que le viol n'a rien de barbare...

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "violeur aux chaussettes" face au juge   Aujourd'hui à 18:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "violeur aux chaussettes" face au juge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Fire" c/w "Touch You" (face B inédite) et "Doriella Du Fontaine" (singles à paraître le 16 avril 2011)
» Jean Hervé Limeretz en quelque mot, Le "clin d’Oeil "Face amour d’un musicien
» [A vendre] Livre "Mylène Farmer - La part d'ombre" (préface d'Amélie Nothomb)
» "Baby Face" Leroy Foster
» [LIVRE] S.Boudsocq: "Michael Jackson: la face cachée d'une légende".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: