ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pédophilie : "L'école en bateau"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Pédophilie : "L'école en bateau"   Ven 9 Mai - 21:55

Le fondateur de "L'école en bateau" bientôt extradé

A 72 ans, il est soupçonné de viols sur mineurs. Plus d'une centaine de jeunes ayant navigué sur le bateau-école ont été entendus par les enquêteurs.
L'homme aurait encouragé les adolescents qui naviguaient sur son bateau à vivre nu et à avoir des relations sexuelles entre eux ou avec des adultes.


Le responsable d'un bateau-école qui proposait à des adolescents des croisières éducatives pour favoriser l'"épanouissement de l'enfant" va bientôt être extradé. La justice vénézuélienne vient en effet d'autoriser l'extradition vers la France de Leonid Kameneff, capitaine de l'ancien thonier Karrek Ven et fondateur de l'association "L'école en bateau" à l'origine de ces croisières. Cet homme de 72 ans devra répondre d'accusations de pédophilie sur une quinzaine de mineurs entre août 1979 et 1992.

Selon une source proche du dossier, Leonid Kameneff prônait "l'épanouissement intellectuel, psychologique et social de l'enfant" et "aurait encouragé les adolescents à vivre nu et à avoir des relations sexuelles entre eux ou avec des adultes". Plus d'une centaine de jeunes ayant navigué sur le bateau-école alors qu'ils avaient entre 9 et 16 ans ont été entendus par les enquêteurs de la brigade des mineurs chargés de l'enquête. Si une majorité d'enfants ont rapporté à la justice avoir "passé un séjour formidable" à bord du thonier, d'autres ont dénoncé l'aspect sectaire et ambigu de l'éducation pratiquée. Ils ont notamment décrit des séances d'autocritique et d'accusation publique, des séances de massage ou de masturbation collective. Une trentaine d'entre eux ont dénoncé des abus sexuels et 14 se sont constitués partie civile, les faits dénoncés par les autres étant prescrits.

Les viols et agressions sexuelles auraient été commis lors de croisières de six mois à deux ans en Méditerranée, aux Antilles et au large du Venezuela. Une première plainte visant le capitaine et son second avait été déposée en janvier 2003 au parquet de Fort-de-France, qui avait désigné un juge d'instruction. D'autres victimes présumées se sont alors fait connaître. En février 2006, la Cour de cassation a toutefois rapatrié le dossier à Paris à la suite d'une requête en suspicion légitime des parties civiles qui dénonçaient l'immobilisme du juge de Fort-de-France dans cette affaire. La juge d'instruction Nathalie Dutartre, qui a repris le dossier, avait émis le 25 mai 2007 un mandat d'arrêt international à l'encontre de Leonid Kameneff.

Le second du bateau-école, Bernard Poggi, sous le coup d'un mandat d'arrêt délivré en décembre 2007, a été interpellé en janvier dans l'est de la France et mis en examen "pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans" par la magistrate et placé en détention provisoire. Leonid Kameneff a quant à lui été interpellé courant janvier à bord de son bateau dans le port de Cumana au Venezuela et placé sous écrou extraditionnel. Pour Me Eric Morain, avocat des parties civiles, son extradition prochaine "est un immense soulagement" et "l'aboutissement d'un long combat".

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe


Dernière édition par nath le Dim 18 Mai - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nath
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie : "L'école en bateau"   Dim 18 Mai - 13:01

Le fondateur de "L'école en bateau" mis en examen

Extradé du Venezuela, il a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans et écroué.
Une trentaine de jeunes ayant navigué sur le bateau-école ont dénoncé des abus sexuels. Quatorze se sont constitués parties civiles.


Le fondateur de "L'école en bateau", un bateau-école qui proposait à des adolescents des croisières pour "favoriser l'épanouissement de l'enfant", a été mis en examen samedi pour viols et agressions sexuelles aggravés et a été écroué. Léonid Kameneff, 72 ans, capitaine de l'ancien thonier Karrek Ven et fondateur de l'association à l'origine des croisières, avait été extradé du Venezuela à la demande de la justice française qui avait délivré à son encontre le 25 mai 2007 un mandat d'arrêt international. Cette extradition avait été autorisée le 9 mai par le tribunal suprême de justice du Venezuela.

Arrivé à l'aéroport de Roissy samedi matin en provenance de Caracas, il avait été pris en charge par des policiers et conduit au palais de justice de Paris. Présenté dans l'après-midi à un juge d'instruction, il a été mis en examen pour "viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans par personne ayant autorité" entre août 1979 et 1992. Il a été placé en détention provisoire par un juge des libertés et de la détention, conformément aux réquisitions du parquet de Paris.

Une trentaine de jeunes ayant navigué sur le bateau-école ont dénoncé à la police des abus sexuels. Quatorze se sont constitués parties civiles, les faits dénoncés par les autres étant prescrits. Le second du bateau-école, Bernard Poggi, avait été interpellé en janvier dans l'est de la France et mis en examen à Paris pour "viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans" et placé en détention provisoire.

Fondée par Léonid Kameneff, l'association "L'école en bateau" prônait "l'épanouissement intellectuel, psychologique et social de l'enfant", a expliqué une source proche du dossier, ajoutant que "le marin pédagogue aurait encouragé les adolescents à vivre nu et à avoir des relations sexuelles entre eux ou avec des adultes". Si une majorité d'enfants ont rapporté à la justice, selon cette source, avoir "passé un séjour formidable" à bord du thonier, d'autres ont dénoncé l'aspect sectaire et ambigu de l'éducation pratiquée. Ils ont notamment décrit des séances d'autocritique et d'accusation publique, des séances de massage ou de masturbation collective.

Une première plainte visant nommément le capitaine et son second avait été déposée en janvier 2003 au parquet de Fort-de-France qui avait désigné un juge d'instruction. Sept autres personnes se déclarant victimes se sont alors fait connaître du magistrat. En février 2006, la cour de cassation a rapatrié le dossier d'instruction à Paris à la suite d'une requête en suspicion légitime des parties civiles qui dénonçaient l'immobilisme du juge de Fort-de-France dans cette affaire. Le dossier a été confié à la juge Nathalie Dutartre qui a alors émis des mandats d'arrêt contre les deux principaux protagonistes de l'affaire.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pédophilie : "L'école en bateau"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le morceau du film "Nos meilleures années&quot
» [ Videos ] Trailer " Welcome to Humanoid City Tour"
» Beson d'un avis " Gibson hound dog round neck " !
» Le premier album de TINQUI8 "The old rider's blues"
» "laisser le cone se faire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: