ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discrimination - "Islam", un prénom qui passe mal à la télé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Discrimination - "Islam", un prénom qui passe mal à la télé   Mer 16 Avr - 18:37

Les parents d'un petit garçon prénommé Islam, recalé lors d'un casting pour une émission de télévision, veulent porter plainte pour discrimination.
"S'appeler Islam pour un garçon c'est comme porter le voile pour une fille", leur aurait-on dit. "Dégueulasse !", juge Fadela Amara.


Il s'appelle Islam Alaouchiche, et son prénom lui a valu d'être recalé au jeu In ze boîte de la maison de production Angel Productions diffusé par la chaîne Gulli. Aujourd'hui, affirme Le Parisien, les parents du jeune garçon comptent porter plainte pour discrimination. Ils ont raconté toute l'histoire dans les colonnes du quotidien.

Selon eux, tout s'est passé le 16 février dernier. Ce jour-là, le garçon de 9 ans, qui vit à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, était dans les locaux de la maison de production pour des essais vidéo, l'ultime sélection avant l'enregistrement de l'émission, prévue quelques jours plus tard. C'est alors que, selon la mère d'Islam, une personne lui aurait dit que son fils "ne pouvait pas garder son prénom" car "s'appeler Islam pour un garçon c'est comme porter le voile pour une fille". Un collègue de cette personne aurait ajouté qu'il "représentait une religion qui n'est pas aimée par les Français", a précisé la mère dans le quotidien.

A ce changement de prénom, elle affirme avoir opposé un refus. "Au moment de partir, ont nous a dit : 'On vous rappellera', se souvient-elle, convaincue à ce moment-là que le téléphone ne sonnerait pas, ce qui devait se confirmer par la suite", rapporte Le Parisien.

Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la Ville a vivement condamné l'incident. "Ça me scandalise, je trouve ça dégueulasse !", a-t-elle dit au quotidien. "C'est une vraie violence faite à un petit bout de chou nié dans sa propre identité" a-t-elle ajouté. La direction de Gulli, la chaîne de la jeunesse de la TNT, a affirmé pour sa part au quotidien n'être "en aucun cas à l'origine de ce qui a pu se passer". Ajoutant : "Ce n'est ni une consigne de la chaîne, ni une consigne de la boite de production".

Angel Productions affirme de son côté, que si "Islam n'a pas été retenu, ce n'est pas à cause de son prénom, mais parce qu'il y avait plus de postulants que de places disponibles". La boite de production a toutefois admis : "La casteuse n'a pas dû réagir comme il fallait, il y a des mots qui ont blessé un petit garçon".

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Discrimination - "Islam", un prénom qui passe mal à la télé   Jeu 17 Avr - 15:16

Islam privé d'émission: les excuses de Lagardère

Le garçonnet pourrait avoir été recalé en raison de son prénom par une maison de production pour une émission télé sur Gulli. Une enquête a été ouverte.
Le patron du groupe Lagardère a également "proposé au jeune Islam de venir comme candidat à une prochaine émission du jeu 'In ze boite" ", a-t-on précisé également.


Arnaud Lagardère a présenté mercredi ses excuses aux parents du jeune Islam Alaouchiche, qui pourrait avoir été recalé en raison de son prénom par une maison de production pour une émission de la chaîne Gulli et il a demandé une enquête interne, a-t-on appris auprès de Gulli.

Le patron du groupe Lagardère "a appelé la famille dans l'après-midi pour lui présenter ses excuses", a indiqué une porte-parole de la chaîne pour les jeunes, détenue par Lagardère Active et France Télévisions. Arnaud Lagardère "a demandé, ainsi que Didier Quillot, président de Lagardère Active, une enquête interne pour faire la lumière sur ces événements qui vont à l'encontre des valeurs défendues par le groupe et Gulli, et qui exclut toute forme de discrimination", a-t-on ajouté de même source.

Arnaud Lagardère a également "proposé au jeune Islam de venir comme candidat à une prochaine émission du jeu 'In ze boite' ", a-t-on précisé également. Selon ses parents, cités par Le Parisien qui a révélé l'affaire, le jeune Islam, 9 ans, était le 16 février dans les locaux de la maison de production Angel Productions pour des essais, l'ultime sélection avant l'enregistrement du jeu diffusé par Gulli. La mère d'Islam raconte qu'une personne lui a dit que son fils "ne pouvait pas garder son prénom" car "s'appeler Islam pour un garçon c'est comme porter le voile pour une fille". Elle a refusé le changement de prénom et n'a jamais été rappelée par la maison de production.

Les parents ont indiqué qu'ils allaient porter plainte pour discrimination. La direction de Gulli, la chaîne de la jeunesse de la TNT, "n'a bien évidemment donné aucune consigne" de ce genre, a affirmé à l'AFP la porte-parole. Angel Productions, cité par le Parisien, a déclaré, que si "Islam n'a pas été retenu, ce n'est pas à cause de son prénom, mais parce qu'il y avait plus de postulants que de places disponibles". "La casteuse n'a pas dû réagir comme il fallait, il y a des mots qui ont blessé un petit garçon", a admis la maison de production. La secrétaire d'Etat à la Ville, Fadela Almara, a jugé mercredi à la sortie du Conseil des ministres que cette affaire était "inacceptable et dégueulasse". "La famille a très bien réagi. Je suis à leurs côtés"", a-t-elle dit.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Discrimination - "Islam", un prénom qui passe mal à la télé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scarification] "Cutting" et "Branding".
» Republic Johnny Winter "Bluesman"
» La Musique "Impressionniste"
» Comment "Uprader" un Fender FR50
» [TV Allemagne] Le groupe aux émissions "Schlag den Raab" et "Wetten, dass..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: