ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Française libérée contre une rançon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: La Française libérée contre une rançon   Mar 18 Mar - 20:36

Anne Delorme, enlevée il y a dix jours, a été libérée mardi à 11 heures à Port-au-Prince après le versement d'une rançon à ses ravisseurs.
Elle semblait fatiguée mais ne portait pas de trace de blessure.


Une Française d'origine antillaise, Anne Delorme, enlevée il y a dix jours en Haïti, a été libérée mardi à 11 heures à Port-au-Prince après le versement d'une rançon à ses ravisseurs, a-t-on appris mardi de source diplomatique. Anne Delorme, dont le mari péruvien travaille en Haïti pour la Commission européenne, a été recueillie par une patrouille de la Mission de stabilisation de l'ONU en Haïti (Minustah). Elle semblait fatiguée mais ne portait pas de trace de blessure, selon la même source. Le montant de la rançon qui a été versée n'a pas été rendu public.

Anne Delorme, anthropologue, avait été enlevée le 8 mars dans le quartier de Delmas à Port-au-Prince par des individus armés. Son mari avait aussi été enlevé puis relâché le même jour par les ravisseurs. Après l'enlèvement, les ravisseurs avaient réclamé de fortes sommes d'argent pour relâcher leur otage, avant de revoir leurs prétentions à la baisse, selon un fonctionnaire de l'Union européenne en Haïti. Des diplomates avaient pu parler avec l'otage à trois reprises, mais aucun contact n'avait pu être établi depuis quatre jours, suscitant leur inquiétude.

Ces derniers jours, la police haïtienne et la Minustah avaient conduit plusieurs opérations dans des quartiers de Port-au-Prince, dans le cadre de la lutte contre les rapts à des fins crapuleuses. Plusieurs otages ont pu être libérés, notamment des enfants en bas âge enlevés par des hommes armés. Dans ce cadre, des patrouilles motorisées de la Minustah procédaient à des fouilles de véhicules dans certains quartiers de Port-au-Prince, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les enlèvements crapuleux, en baisse significative ces derniers mois, connaissent une recrudescence dans la capitale haïtienne en dépit de l'effort des autorités pour endiguer ce phénomène apparu il y a quatre ans en Haïti, un pays de 8 millions d'habitants qui est le plus pauvre du continent américain. Selon des statistiques fournies par l'ONU, 23 personnes ont été enlevées en janvier, 32 en février à Port-au-Prince. Depuis début mars, une vingtaine de rapts ont été signalés. Des ambassades étrangères à Port-au-Prince ont distribué des notes à leurs ressortissants en Haïti, conseillant la prudence dans les déplacements et demandant d'éviter de circuler seul la nuit dans des quartiers dangereux.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Française libérée contre une rançon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment remédier à l''ambiguïté de la langue française
» Pop française (Playlist)
» Thalassa : la Polynésie française.
» Panorama de la symphonie française des origines à nos jours
» Ouverture à la française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: