ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'affaire Ouaddou au tribunal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: L'affaire Ouaddou au tribunal   Mar 18 Mar - 20:18

Le supporteur qui avait insulté le capitaine marocain de Valenciennes lors du match de Ligue 1 Metz-Valenciennes le 16 février, comparaît cet après-midi pour "injures publiques à caractère racial".

"Sale négro", "sale arabe", "espèce de singe". Ces propos, lancés le 16 février dernier depuis la tribune des supporters messins par C.H., un agent de sécurité de 37 ans, à l'encontre du capitaine marocain de Valenciennes Abdeslam Ouaddou, avaient suscité une vague d'indignation. Indignation si forte, que très vite cette affaire d'injures racistes est devenue "l'affaire Ouaddou".

C.H. comparaît cet après-midi devant le tribunal correctionnel de Metz pour "injures publiques à caractère racial". La Licra, qui s'est portée partie civile, réclame 2.000 euros de dommages et intérêts. Le prévenu devra également faire face aux plaintes d'Abdeslam Ouaddou, du FC Metz, de la Ligue de football professionnel (LFP), de la Fédération française (FFF) et de SOS Racisme.

Ce fameux 16 février, excédé par les propos racistes de C.H., Abdeslam Ouaddou était monté dans la tribune du stade Saint-Symphorien, à la mi-temps du match de Ligue 1 Metz-Valenciennes, pour s'expliquer avec le supporter qui avait ensuite été remis aux forces de l'ordre. La capitaine de Valenciennes, qui a dit avoir prévenu l'arbitre de ces insultes durant le match, ce que ce dernier a nié, avait, de son côté, reçu un avertissement pour son comportement.

Après trente-six heures de garde à vue, C. H. avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Le préfet de Moselle l'avait interdit de stade pour trois mois. Le secrétaire d'Etat aux Sports, Bernard Laporte, s'était déplacé dans le Nord pour s'entretenir avec le défenseur valenciennois à son domicile. La garde des Sceaux, Rachida Dati, avait, elle, rappelé avoir "donné des instructions claires à tous les parquets" pour que ce type d'infraction soit réprimé. Le prévenu, interviewé ce matin sur France Info, s'est excusé pour ses propos tenus lors du match.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'affaire Ouaddou au tribunal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juré en Cour d'Assise
» Il ya 25 ans ...l'Affaire Gregory
» Affaire DSK:Johnny
» L'affaire Maddie McCann: Affaire classée.
» Et alors c'est quoi cette affaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: