ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vaste opération de police à la Grande Borne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Vaste opération de police à la Grande Borne   Lun 17 Mar - 20:07

19 interpellations ont été effectuées lundi matin dans cette cité de Grigny où 5 policiers avaient été blessés par des tirs de plomb début mars.
La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a adressé ses "plus chaleureuses félicitations" aux policiers qui ont mené l'opération.


Dix-neuf interpellations. C'est le résultat d'une vaste opération de police menée au chant du coq lundi dans la cité de la Grande Borne, à cheval sur Grigny et Viry-Châtillon (Essonne). C'est là que, début mars, cinq policiers avaient été blessés par des tirs de plomb. L'objectif était de retrouver les tireurs. Michèle Alliot-Marie a adressé ses "plus chaleureuses félicitations" aux policiers qui ont mené cette opération. "L'exploitation par la police technique et scientifique de nombreux éléments matériels, et de plusieurs traces d'ADN retrouvés sur les lieux de l'agression, a permis plusieurs identifications", précise le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué.

A 6 heures, 160 policiers, appuyés par deux compagnies de CRS soit également 160 hommes, ont pénétré dans cette cité. L'opération s'est semble-t-il déroulée dans le calme. Sur les 22 individus recherchés, la police a arrêté 19 personnes, dont la moitié sont des mineurs âgés de 15 à 17 ans. Tous ont été placés en garde à vue. L'enquête s'est notamment basée sur une vidéo prise par des caméras de surveillance. Deux témoignages sous X ont été recueillis, et de l'ADN avait été retrouvé sur des pierres et des pavés. Aucune arme n'a été retrouvée lors des perquisitions, en revanche, les enquêteurs ont découvert de nombreux téléphones portables.

Le 2 mars, lors de l'agression des policiers, qualifiée de "guet-apens" par Michèle Alliot-Marie, les fonctionnaires avaient été touchés aux cuisses et au bras et l'un d'eux près de la mâchoire. Les affrontements avaient débuté vers 16 heures alors qu'une dizaine de jeunes s'en prenait à une boulangerie du quartier, tentant de mettre le feu à la boutique. A l'arrivée de la police, les jeunes braqueurs avaient pris la fuite avant d'être rejoints par une vingtaine d'autres individus cagoulés. Deux d'entre eux avaient sorti des fusils à pompe, chargés avec du plomb, et fait feu en direction des policiers.

Des projectiles et des cocktails Molotov avaient été lancés en direction des policiers, et une voiture avait été brûlée. Certaines personnes avaient été vues en train de manifester leur satisfaction en applaudissant et en levant les bras lorsque les tirs atteignaient leur cible

Comme à Villiers-le-Bel (Val d'Oise), des appels à témoignages anonymes avaient été lancés par la police, mais sans proposition de rétribution. L'opération lancée à la Grande Borne n'a pas l'ampleur de celle de Villiers qui, le 18 février, avait mobilisé près de 1.100 hommes. Elle n'a pas été médiatisée contrairement à celle de Villiers qui avait donné lieu à une polémique entre la gauche et le gouvernement sur cet aspect. "C'est une opération moins vaste et moins attendue", a expliqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur Gérard Gachet en précisant que les suspects de tirs contre les forces de l'ordre avaient été "identifiés rapidement".

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Vaste opération de police à la Grande Borne   Mer 19 Mar - 21:29

Policiers blessés: neuf suspect déférés

Neuf suspects interpellés dans l'enquête sur des heurts dans la cité de la Grande-Borne dans l'Essonne le 2 mars doivent être déférés au parquet mercredi.
Les dix autres devaient être relâchés mardi soir.


Sur les dix-neuf personnes interpellées dans l'enquête sur des heurts dans la cité de la Grande-Borne, neuf suspects doivent être déférés au parquet mercredi, tandis que dix autres devaient être relâchés mardi soir, a-t-on appris de source judiciaire. Des policiers avaient été blessés par des tirs de plombs le 2 mars dans cette cité de l'Essonne.

Trois majeurs et six mineurs devraient ainsi être déférés au parquet puis présentés à un juge d'instruction, sous réserve de l'évolution des investigations dans la nuit, a indiqué le procureur de la République d'Evry Jean-François Pascal, qui n'a pas souhaité ajouter de précisions sur les faits imputés aux uns et aux autres.

Selon une source proche du dossier, l'un des suspects, majeur, a été désigné par l'un des trois témoins sous X. Toutefois, cela reste en soi insuffisant pour une éventuelle mise en examen pour tentative de meurtre, car la loi ne permet pas d'engager des poursuites sur la seule foi d'un témoignage anonyme. La garde à vue de dix autres personnes - neuf interpellées lundi matin, une autre mardi - devait être levée dans la soirée.

Le parquet doit ouvrir mercredi matin une information judiciaire, principalement pour tentative d'homicide volontaire et violences volontaires avec arme sur personnes dépositaires de l'autorité publique, le tout en bande organisée. L'instruction portera également sur des faits de vol, dégradations, et l'incendie d'une voiture.

Le 2 mars, lors de l'agression, qualifiée de "guet-apens" par le ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, cinq policiers avaient été blessés par des tirs de plombs, dont deux superficiellement. Les affrontements avaient débuté vers 16 heures alors qu'une dizaine de jeunes s'en prenaient à une boulangerie du quartier de la Grande-Borne, à cheval sur Grigny et Viry-Chatillon, tentant d'y mettre le feu.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vaste opération de police à la Grande Borne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une idée de cadeau pour une prochaine Opération Fan ?
» Génération Woodstock
» Site internet de la CFBF fédération de Picardie
» Opération « Carte Musique Jeune »
» Opération cadeau # 3 : CHOIX DEFINITIF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: