ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yannick Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Yannick Noah   Mar 4 Mar - 20:37

Yannick Noah assigné en justice par un ex-collaborateur

Celui qui dit avoir été son manager réclame à l'ex-tennisman reconverti dans la chanson 450.000 euros pour avoir contribué au succès de son album sorti en 2000.

Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a examiné lundi la plainte d'un ancien collaborateur de Yannick Noah réclamant à l'ex-tennisman reconverti dans la chanson la somme de 450.000 euros pour avoir contribué à l'énorme succès de son album éponyme sorti à l'automne 2000.

Jean-Pierre Weiller, collaborateur revendiquant le titre de manager de Noah de 1999 à 2001, reproche à celui-ci d'avoir violé un accord prévoyant qu'il perçoive 20% de ses revenus d'interprète de l'époque (ventes d'albums et de billets de concert).

Au coeur du procès, aboutissement d'une action intentée il y a six ans, figure l'album intitulé "Yannick Noah", synonyme de retour en forme pour le chanteur après le passage à vide qui a suivi le succès du 45 tours "Saga Africa" (1991). L'album s'est vendu à 1,7 million d'exemplaires selon la maison de disques Columbia (Sony BMG).

Pour Me Jean Aittouares, avocat de M. Weiller, c'est au moment où les ventes s'envolent et à la veille d'un concert à l'Olympia, en juin 2001, que Yannick Noah décide brutalement de se passer des services de son "manager", officiellement "en raison de divergences professionnelles". L'avocat estime aujourd'hui que Yannick Noah a engrangé 2,25 millions d'euros avec l'album et la tournée, et que son client est en droit de réclamer un cinquième de ces gains en vertu d'un contrat passé avec le chanteur.

Le problème est que rien n'a été signé, que seul "un projet de contrat" évoquant le reversement des 20% a existé, rappelle Me Simon Tahar, avocat du vainqueur de Roland-Garros 1983. Certes M. Weiller a permis la rencontre entre Noah et le producteur qui l'a mené au succès (Robert Goldman, frère de Jean-Jacques), mais "aucun document ne prouve qu'il a été le manager (...) il essaie de s'attribuer des mérites qu'il n'a pas", affirme Me Tahar. A sa suite, les avocats de Robert Goldman et de Thierry Suc, l'organisateur des spectacles, renchérissent : Weiller, ancien cadre du label qui a lancé la carrière mondiale de Bob Marley (Island), n'a été qu'une "courroie de transmission" entre l'ex-tennisman et le monde de la production. La 3e chambre civile du TGI a mis sa décision en délibéré au 15 avril.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yannick Noah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ose de Yannick Noah
» Les disques d'or du Télévie
» Parlons Tennis !!!
» les flow
» Diffusion 11/04 - Chabada special Yannick Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Les potins des stars-
Sauter vers: