ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy inaugure l'Historial Charles de Gaulle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Sarkozy inaugure l'Historial Charles de Gaulle   Ven 22 Fév - 20:26

Jacques Chirac en avait eu l'idée mais c'est Nicolas Sarkozy qui l'a inauguré vendredi matin aux Invalides.
Le monument retrace l'itinéraire du chef de la France libre et du fondateur de la Ve République. "Déjà, pour les 28 millions de Français nés après 1970, le gaullisme n'appartient qu'à l'Histoire", a déclaré Nicolas Sarkozy.



"Il était temps ! ", a lancé Nicolas Sarkozy lors de l'inauguration vendredi à Paris l'Historial Charles de Gaulle. Ce monument aménagé sous les Invalides retrace l'itinéraire du chef de la France libre et du fondateur de la Vème République.

Arrivé en fin de matinée, le chef de l'Etat a dévoilé une plaque commémorative à l'entrée du monument, qu'il a ensuite visité en compagnie de nombreuses personnalités, dont son prédécesseur Jacques Chirac, à l'origine du lancement de ce projet en 2002. Etaient notamment présents la garde des Sceaux Rachida Dati, la secrétaire d'Etat à la Politique de la Ville Fadela Amara, les anciens présidents du Conseil constitutionnel et gaullistes "historiques" Yves Guéna et Pierre Mazeaud, ainsi que le PDG du groupe nucléaire Areva Anne Lauvergeon.

Au cours de son discours, Nicolas Sarkozy a longuement parlé du gaullisme, "force du Non dans l'Histoire", "force mystérieuse qui poussa tant de Français à rejoindre le général de Gaulle simplement parce qu'à leurs yeux, il incarnait quelque chose que la France avait perdu et qu'il était le seul à pouvoir lui rendre". "Ils nous ont laissé un pays libre et fort, mais ce n'est pas inscrit dans le marbre, ça se mérite", a-t-il dit en évoquant les Résistants. "Si le gaullisme est une histoire qui a encore pour nous une signification, c'est parce qu'il nous parle d'une idée de l'Homme et de la politique qui a encore une valeur, et peut-être une valeur plus grande encore qu'elle n'en a jamais eu, tant la crise identitaire et morale que traverse aujourd'hui notre pays est profonde", a-t-il poursuivi.

Le président est revenu sur le parcours du Général, un homme qui, "de son vivant était là ou personne ne l'attendait", "le premier à comprendre la nécessité de l'ouverture", un homme qui "n'est pas un conservateur", qui "n'a cessé de regarder vers l'avenir". Il a par ailleurs déclaré que "maintenir vivant le souvenir du gaullisme, c'est notre devoir". "Déjà, pour les 28 millions de Français nés après 1970, le gaullisme n'appartient qu'à l'Histoire", a-t-il affirmé. "Puissions-nous ensemble apprendre à nos enfants pourquoi le gaullisme n'est pas une leçon d'histoire parmi d'autres, pourquoi cette histoire nous concerne encore, pourquoi elle a pour nous une signification profonde qui n'est pas seulement historique mais qui est aussi morale, pourquoi elle ne nous parle pas seulement du passé mais aussi de l'avenir", a-t-il ajouté.

L'Historial ouvrira au public samedi.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sarkozy inaugure l'Historial Charles de Gaulle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ed Force One bloqué à Roissy
» L'harmoniciste de Mme Bruni-Sarkozy
» L'harmoniciste de Mme Sarkozy
» Retour de chez RF Charles
» Ray Charles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: