ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Affaire du SMS : Cécilia va être entendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Affaire du SMS : Cécilia va être entendue   Ven 22 Fév - 20:24

Le parquet de Paris a demandé aux policiers d'entendre l'ex-épouse du chef de l'Etat pour qu'elle témoigne sur l'authenticité du SMS controversé qu'elle aurait reçu de Nicolas Sarkozy.
Entendu jeudi, le journaliste du Nouvel Obs qui a révélé l'affaire, a reconnu ne pas avoir eu entre les mains le SMS, mais qu'il était sûr de ses sources.



L'ex-Première dame de France va être prochainement convoquée par les policiers chargés de l'enquête sur le SMS que le chef de l'Etat lui aurait adressé, selon le Nouvel Observateur. Le parquet de Paris a demandé aux policiers de convoquer Cécilia Ciganer-Albeniz pour lui permettre d'apporter son témoignage sur l'authenticité controversée du SMS, précise une source judiciaire, confirmant une information du site MediaPart. La date d'audition de l'ex-épouse du président n'est pas encore fixée, a ajouté cette même source. "Il y a une enquête en cours et ma cliente se rendra bien sûr à la convocation", a indiqué l'avocate de Cécilia Sarkozy, Me Michèle Cahen.

Nicolas Sarkozy a déposé le 7 février une plainte pour "faux, usage de faux et recel" à l'encontre du nouvel.obs.com, après que le site eut affirmé que le chef de l'Etat aurait envoyé à son ex-épouse Cécilia, huit jours avant son mariage avec Carla Bruni le 2 février, un SMS d'orde sentimental.

Le journaliste du Nouvel Observateur, Airy Routier, auteur de l'article incriminé a, lui, été entendu jeudi après-midi, durant plus d'une heure en tant que témoin, par la police judiciaire. Interrogé par la presse, le journaliste a expliqué avoir été interrogé par un policier sur l'origine de son information et sa manière de travailler. Il a précisé avoir déclaré qu'il avait écrit son article sur la foi d'informations "verbales fiables", reconnaissant ainsi qu'il n'avait pas eu entre les mains le SMS controversé. Il estime qu'en conséquence, la plainte pour "faux" déposée par Nicolas Sarkozy ne le concerne pas.

Au policier qui lui demandait s'il y avait vérifié l'information auprès de Nicolas Sarkozy, Airy Routier dit avoir répondu qu'il avait travaillé comme un journaliste sur la base de sources fiables, crédibles et sérieuses et qu'il maintenait son information.

Concernant cette plainte, Airy Routier estime qu'"il reviendra (à l'avocat du président) de prouver qu'il y a un faux, que je l'ai vu, que je savais que c'était un faux et que ce faux avait des conséquences juridiques". "Il faudra que M. Herzog revienne à la raison et sorte de l'impasse dans laquelle il a mis le président de la République de manière un peu stupide", a ajouté le rédacteur en chef du Nouvel Observateur.

L'enquête a été confiée à deux services de la police judiciaire parisienne, la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) et la Brigade d'enquête sur les fraudes aux technologies de l'information (Befti).

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Affaire du SMS : Cécilia va être entendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il ya 25 ans ...l'Affaire Gregory
» Cécilia- Albeniz
» Affaire DSK:Johnny
» L'affaire Maddie McCann: Affaire classée.
» Et alors c'est quoi cette affaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Actualités Divers-
Sauter vers: