ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aromathérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Aromathérapie   Mer 6 Fév - 21:27

En stimulant le système nerveux , les arômes des huiles essentielles lancent un ordre d'auto-régulation. Plus précisément, l'aromathérapie prépare le corps à lutter contre la maladie en stimulant le réflexe d'auto-guérison et en modifiant la structure chimique des liquides corporels (la salive, le sang, la lymphe). Les huiles essentielles ont également une influence sur les sécrétions hormonales, sur l'équilibre endocrinien et sur les réactions neurovégétatives corporelles.
Déjà les japonais parfument les bureaux avec les huiles essentielles. Le stress, la tension disparus, le travail devient plus aisé, donc rendement meilleur et ambiance cotillon au travail: Merci patron! Essayez, en rentrant harassé de votre journée de labeur, de diffuser une huile essentielle dans votre maison. Les effets sont surprenants de rapidité et d'efficacité!




C'est quoi une huile essentielle?
Comme son nom ne l'indique pas, les huiles essentielles ne contiennent pas de corps gras comme les huiles végétales obtenues avec des pressoirs (huile de tournesol, de maïs, d'amande douce, etc.). Il s'agit de la sécrétion naturelle élaborée par le végétal et contenue dans les cellules de la plante, soit dans le calice, la tige, l'écorce ou tout autre partie de la plante. L'huile essentielle est obtenue par la distillation de la plante en alambic. Selon l'huile désirée, on prendra tout ou partie d'une plante spécifique pour en extraite la quintessence, la structure biochimique, afin de la capturer à des fins médicales ou hygiéniques. La composition des huiles essentielles est très complexe. Terpènes, aldhéhydes, cétones, phénol, lactones, esters, sont des composants que l'on retrouve dans les huiles essentielles mais là, j'avoue mon incompétence à vous expliquer ce que tous ces termes veulent dire. D'autre sites, plus professionnels, vous l'expliqueront de façon détaillée si vous le désirez!
Très volatiles, les huiles essentielles ne rancissent pas, sont solubles dans l'huile et dans l'alcool, mais pas dans l'eau.


Quelles huiles essentielles utiliser?
Pour un usage aromathérapique, seules les essences naturelles conviennent. Les essences naturelles possèdent des propriétés moléculaires spécifiques, impossibles à recréer en laboratoire. Ainsi, une huile de citron ou de lavande de synthèse sentira délicieusement bon, mais n'aura aucun effet réel sur votre santé, si ce n'est que de vous procurer le bien-être dû à une odeur agréable.
Les huiles essentielles de qualité doivent être rigoureusement pures. Une goutte sur un papier buvard ne doit pas laisser de trace durable en séchant. Soyez vigilante lors de l'achat de vos huiles essentielles.
Il faut aussi savoir que la même plante offrira une huile aux vertus différentes selon son origine.





Où et comment conserver les Huiles Essentielles ?
Pour commencer, inutile de vous préciser de ne jamais laisser des HE à la portée des enfants. Risque d'empoisonnement, de brûlures et autres joyeusetés du genre!
Une huile de bonne qualité se conserve parfaitement durant plusieurs années si vous les entreposez de façon correcte. La première précaution à prendre est de systématiquement bien visser le bouchon. Les HE sont très volatiles et en refermant mal le flacon, les arômes s'échappent.
Le lieu idéal pour entreposer sera frais et sombre afin d'empêcher les HE de s'oxyder et de se transformer en résine. Peut-être une jolie boîte ou une petite armoire?
Les HE ont la faculté de "ronger" le plastique. Aussi garderez-vous les flacons debout, afin de protéger le bec compte-goutte et le bouchon, souvent en matière plastique.


L'aromathérapie est-elle dangereuse?
Ne tombez pas dans le piège "tout ce qui est naturel est bon pour la santé". Sans vouloir dramatiser, les huiles essentielles ont un pouvoir thérapeutique certain et, utilisées en surdosage ou à mauvais escient, elles peuvent mener à des effets indésirables importants. Ne sous-estimez jamais les effets des huiles essentielles. Vous risqueriez des créer des conflits émotionnels ou physiques graves. Toute thérapie devra être supervisée par un naturopathe ou un spécialiste formé à ce genre de soins.

Comment mélanger les huiles
Pour utiliser des HE, il est impératif de les diluer mais, comme je l'ai déjà dit, elles ne se diluent pas dans l'eau. Vous avez toutefois un vaste choix de supports pour y mélanger vos HE.

Massage: mélangez simplement les HE avec de l'huile végétale (jamais d'huile animale!). Huile de pépin de raisin, d'olive, d'amandes douces, d'avocat, etc... Et pour une plus longue conservation, percez une capsule de vitamine E dans votre huile de massage (1 capsule pour 10 ml d'huile préparée). Ces capsules sont en vente en pharmacie.
Visage: Utilisez une huile de support telle que l'huile de rose musquée du Chili ou l'huile de germe de blé ou d'avocat et ne dépassez jamais 3 gouttes d'HE pour 10 ml d'huile de support.
Hydratation du corps: Mélangez les HE à un lait corporel neutre et sans parfum
Cheveux: mélangez les HE dans votre shampooing, mais n'en préparez qu'une dose à la fois: les HE ne supportent pas le contact prolongé avec le shampooing.
Bain: Dans une tasse de lait en poudre, ajoutez les HE et diluez le tout dans le bain. Vous aurez ainsi un merveilleux bain de lait parfumé.




Des doses à respecter
Inutile de versez une demi tasse d'HE dans l'eau de votre bain pour profiter des bienfaits de la plante. Vous ne réussiriez qu'à vous brûler la peau et vous intoxiquer. Une bonne mesure s'impose en matière d'aromathérapie:

Pour un massage: 3 à 5 gouttes dans 10 ml d'huile de support
Pour un massage du visage : 3 gouttes pour 10 ml d'huile de support suffiront.
Pour un masque à l'argile, aux algues, etc...3 à 5 gouttes mélangées intimement à la pâte
Pour un sauna facial: 5 à 7 gouttes dans la bassine d'eau chaude (env. 1/2 litre)
Pour un bain: 10 à 15 gouttes
Pour des compresses, chaudes ou froides, 5 à 6 gouttes dans 1/2 litre d'eau.
En vaporisation, on compte 10 gouttes pour 120 ml d'eau pure (visage) et 30 gouttes pour 120 ml d'eau pure (corps)


L'aromathérapie dans la vie courante
Une bonne thérapie doit pouvoir soigner les petits bobos de la vie et calmer les douleurs. Par exemple, savez-vous qu'une goutte d'HE de menthe sur les tempes soulagera un mal de tête? Le genièvre calmera des douleurs articulaires ou musculaires. Un cataplasme d'argile mêlé à de l'huile de millepertuis sera souverain en cas de brûlure et la lavande calmera illico une piqûre d'insecte. Vous voyez, l'aromathérapie possède des vertus merveilleuses et réellement efficaces. Plaies, écorchures, contusions, que de raisons d'utiliser les pouvoirs de l'aromathérapie.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aromathérapie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musicothérapie
» Album Patrick et Amanda ou début d une thérapie par l image
» Musicothérapie
» "L'Obispo-thérapie de Johnny" par Serge Loupien ("Libération", 26 janvier 1998)
» la Follia, tarentelle et autres chaconnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Santé/Bien-être :: Trucs et astuces pour être mieux-
Sauter vers: