ici on discute de tout et de rien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flashé à 324 km/h au volant de sa petite auto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Flashé à 324 km/h au volant de sa petite auto   Mar 5 Fév - 21:14

Le conducteur du petit utilitaire, qui normalement ne pourrait pas dépasser les 170km a écopé d'une amende de 68 euros.
L'infraction a été relevée dans une portion sinueuse des Vosges, limitée à 70 km/h.


C'est un dossier plein de bizarreries. Le conducteur d'une voiture qui normalement ne pourrait dépasser les 170km/h, a été flashé le 11 janvier à 324 km/h entre Remiremont et Bussang, dans les Vosges, a rapporté le quotidien régional l'Est républicain dans son édition de mardi.

L'infraction a été relevée dans une portion sinueuse des Vosges, limitée à 70 km/h, où "au-delà de 110-120 km/h, il y a danger", a expliqué un gendarme. "Un tel PV n'aurait pas dû passer" au Centre automatisé de constatation des infractions routières (Cacir) de Rennes, qui valide les infractions, a souligné le militaire.

"Ce jour-là, je n'ai pas vu de flash"

Le véhicule incriminé, un Ford Tourneo connect, véhicule familial à l'apparence de petit utilitaire, peut rouler "au maximum à 170 km/h" dans sa motorisation la plus puissante, selon un concessionnaire de la marque à Epinal. "Pour qu'il atteigne 324 km/h, il faudrait considérablement l'alléger, lui enlever la boîte de vitesse, les sièges, les vitres, la carrosserie et peut-être même le moteur", a plaisanté l'un des salariés de la concession.

Le conducteur verbalisé a expliqué à l'Est républicain qu'il passait "toutes les semaines" à proximité du radar, dont il "(connaissait) l'emplacement". "Je tiens à mon permis et respecte la vitesse. En plus, ce jour-là, je n'ai pas vu de flash", a-t-il déclaré.

Ultime bizarrerie du dossier, la contravention inflige une amende forfaitaire de 68 euros au conducteur, correspondant à un excès de vitesse inférieur à 20 km/h. Le Centre automatisé de constatation des infractions routières n'a pas pu être joint par l'AFP.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nath
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 1388
Age : 33
Localisation : Bourg Les Valence (Drôme)
Emploi/loisirs : conseiller clientèle, séries tv, internet, jeux
Humeur : bof
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Flashé à 324 km/h au volant de sa petite auto   Dim 10 Fév - 13:56

Rien ne sert de jouer avec les radars

Un automobiliste qui avait falsifié son PV pour rendre l'excès de vitesse constaté irréaliste (324 km/h !) va être poursuivi pour tentative d'escroquerie.
L'infraction avait été relevée sur une route des Vosges limitée à 70 km/h. L'excès réel atteignait tout au plus 8 km/h au-dessus de la vitesse autorisée.


Flashé par un radar... et mauvais joueur, il avait voulu jeter le doute sur son excès de vitesse. Bien mal lui en a pris : cela lui coûtera beaucoup plus cher... L'automobiliste soupçonné d'avoir falsifié son PV d'excès de vitesse, le portant à 324 km/heure, pour faire croire que le radar était défectueux, sera poursuivi pour tentative d'escroquerie en correctionnelle à Besançon.

Mardi, l'administration chargée des contrôles radars automatiques avait démenti que le conducteur ait été flashé, le 11 janvier, à 324 km/h entre Remiremont et Bussang, dans les Vosges, ayant en sa possession le double de la contravention mentionnant une vitesse de 78 km/h. Pour l'administration, le procès-verbal ne pouvait être qu'un "montage" ou un "trafiquage". L'affaire, ayant fait les titres de la presse locale cette semaine, a fini par attirer l'attention du parquet de Besançon qui a convoqué le conducteur, originaire de Baume-les-Dames, dans le Doubs.

Un PV aux allures de jeu des sept erreurs

"Quand on lui a demandé de produire son PV, il s'est avéré qu'il comprenait une faute d'orthographe, que l'article du code de la route incriminé n'était pas le bon et que la police de caractère utilisée était en léger décalage", a expliqué le procureur de la République, Jean-Yves Coquillat. Devant ces incohérences, l'automobiliste a été placé en garde en vue, durant laquelle il a reconnu avoir falsifié le PV afin de faire passer les radars pour "fous", ne pas payer sa contravention et conserver ses points.

"J'ai décidé de le poursuivre pour tentative d'escroquerie, falsification et contrefaçon de document émanant d'une administration", a expliqué le procureur de la République, délits pour lesquels il risque 5 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende. Le conducteur indélicat a été renvoyé devant le tribunal correctionnel le 6 juin.

_________________
"Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin" Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Flashé à 324 km/h au volant de sa petite auto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un abruti au volant!!!
» volant moteur T5
» le taxi flashé raccompagné chez lui par son client
» Vends Volant PC
» femme au volant!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre nous :: Discussion générale :: Insolites-
Sauter vers: